L’État s’engage en faveur des territoires ruraux

Signature du Contrat Ruralité pour la communauté de communes

Mercredi 22 mars, eu lieu la signature du Contrat de ruralité entre l’État, représenté par Éric MORVAN, Préfet des Pyrénées-Atlantiques et la Communauté de Communes du Pays d’Oloron et des Vallées du Haut-Béarn, représentée par son Président, Daniel LACRAMPE, en présence de Nathalie GAY-SABOURDY, Sous-préfète d’Oloron Sainte-Marie, et des membres du Bureau de la communauté de communes parmi lesquels, Elisabeth MEDARD, Lydie CAMPELLO, Aimé SOUMET, Pierre CASABONNE, Bernard MORA, Martine MIRANDE, Bernard AURISSET, Laurent KELLER et Anne VOELTZEL.

Rappelons que cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une action résolue du Gouvernement en faveur des territoires ruraux qui vise à mieux répondre aux attentes de leurs habitants et à redonner toute leur place à ces espaces dans notre organisation territoriale tout en valorisant au mieux leurs atouts.

Madame la Sous-Préfète a souligné une nouvelle fois que « le contrat de ruralité permet de coordonner les moyens techniques, humains et financiers afin d’accompagner la mise en œuvre d’un projet de développement territorial ».

En effet, porté par les élus locaux, ce dispositif a pour objectif de fédérer l’ensemble des acteurs institutionnels, économiques, associatifs pour donner plus de force et de lisibilité aux politiques publiques et en décupler ainsi les effets.

Monsieur Éric MORVAN, Préfet des Pyrénées-Atlantiques, Daniel LACRAMPE, Président de la CCPOVHB, et Nathalie GAY-SABOURDY, Sous-préfète d’Oloron Sainte-Marie.


Depuis le mois de janvier, un recensement mené par le Pôle Développement et politiques Contractuelles de la communauté de communes, a permis de faire remonter les projets communaux et intercommunaux susceptibles d’être éligibles au Contrat de Ruralité en suivant les six axes identifiés par l’état.

Ces axes sont :

-       l’accès aux services et aux soins ;

-       la revitalisation des bourgs-centres ;

-       l’attractivité des territoires ;

-       les services liés à la mobilité ;

-       la transition écologique ;

-       la cohésion sociale.

A ce sujet, Daniel LACRAMPE indiquera que l’ensemble des projets ayant émergé de tout notre territoire du Pays d’Oloron et des Vallées du Haut-Béarn communes et intercommunalité) s’élèvent, signe d’une extraordinaire vitalité, à plus de 44 Millions d’€. Ceci va bien évidemment conduire les services de l’Etat à opérer les choix plus appropriés compte tenu des critères d’éligibilité, sachant que l’enveloppe nationale est de 260 M€, et celle du département de 1 M€ pour 2017.

Avant de procéder à la signature officielle, Monsieur Eric MORVAN, Préfet des Pyrénées Atlantiques n’a pas manqué de saluer la réactivité des élus et techniciens de la communauté de communes pour faire émerger ce contrat, qui est le second du département après celui de Nay, et le premier de l’arrondissement d’Oloron.

Il a aussi insisté tout particulièrement sur l’aspect fédérateur de cette démarche dont le territoire du Haut-Béarn n’a pas manqué de saisir la belle opportunité.

Plus d’informations en téléchargeant la note de presse ici

Pour en savoir plus >
plaquette-contrat-de-ruralite-matrct.pdf (3.2 MB)